24.09.2015

DEINOVE (Alternext Paris : ALDEI) annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour le 1er semestre de l’exercice 2015.

  • Réduction de 19% de la perte semestrielle nette, grâce à une bonne maîtrise des dépenses opérationnelles et à l’absence d’éléments exceptionnels sur la période
  • Position financière nette de +1,8 m€ au 30/06/15 (vs. +2,2 m€ au 31/12/14), renforcée par des encaissements de 1,7 m€ entre le 01/07/15 et le 31/08/15, d’où une position financière nette de +2,2 m€ à fin août
  • Perception en septembre 2015 de 1,7 m€ de CIR
  • Activité de R&D soutenue, saluée par des franchissements d’étapes clés dans les deux programmes phares de la Société, et lancement de la nouvelle plateforme Acide muconique
  • Nouveaux partenariats technologiques et commerciaux avec POS et Tyton Bioenergy, élargissant les débouchés potentiels des Déinotechnologies
  • Activité brevetaire en progression continue incluant l’octroi du 1er brevet en Chine

Le résultat net du 1er semestre 2015 est une perte de 3 170 k€, à comparer à une perte de 3 920 k€ sur la même période de l’exercice précédent. Ce résultat traduit à la fois une bonne maîtrise des dépenses opérationnelles de la Société, dans un contexte de croissance forte des programmes de recherche, et un effet de base positif, la Société ayant enregistré au 1er semestre 2014 une charge exceptionnelle de 784 k€ relative à un projet d’augmentation de capital annulée début juillet 2014. Le résultat exceptionnel, en perte de 802 k€ au 1er semestre 2014, est limité ce semestre à une perte de 7 k€.

La Société a poursuivi le développement de ses deux grands programmes de recherche, DEINOL et DEINOCHEM, enregistrant plusieurs avancées significatives, matérialisées notamment par des franchissements d’étapes clés. Les activités se sont élargies, avec par exemple le lancement de la plateforme de production d’acide muconique ou le développement aval des caroténoïdes, en partenariat avec le canadien POS. Les investissements dans le développement et l’automatisation de la plateforme d’ingénierie métabolique et dans celui de la capacité fermentaire se sont poursuivis. Dans ce contexte, les dépenses opérationnelles, en hausse de 7%, sont maîtrisées.

La position nette de trésorerie s’élève à +1,8 m€ au 30 juin 2015, à comparer à +2,2 m€ au 31 décembre 2014, et a été renforcée durant l’été par l’encaissement de 1,7 m€ (paiement d’étape Bpifrance et émission d’actions via la ligne garantie de financement en fonds propres mise en œuvre avec Kepler Cheuvreux). A cela s’ajoutent 1,7 m€ de CIR en septembre. La Société estime alors être en mesure de financer ses activités jusqu’au-delà du 3ème trimestre 2016. 

«  Nos résultats semestriels sont tout à fait en ligne avec ce que nous attendions », déclare Emmanuel PETIOT, Directeur général de DEINOVE. « Alors que nos activités de R&D sont toujours plus soutenues, dans le cadre notamment du renforcement nécessaire de notre plateforme et des nouveaux axes de développement et partenariats annoncés récemment, nous gardons, grâce à des choix judicieux, la maîtrise de nos coûts et donc, de notre avenir. »