01.12.2014
  • DEINOVE met en place avec KEPLER CHEUVREUX une ligne garantie de financement en fonds propres, en quatre tranches sur 3 ans, d’un montant maximum de 15 m€.

  • DEINOVE met en place ce jour une 1ère tranche portant sur 3,5 m€.

  • DEINOVE renforce significativement ses perspectives de trésorerie tout en conservant la faculté de ne pas émettre l’intégralité des tranches et/ou de mettre en place d’autres opérations de financement.

DEINOVE (Alternext Paris : ALDEI), société de cleantech qui conçoit et développe de nouveaux standards de production industriels fondés sur l’exploitation des bactéries Déinocoques, annonce aujourd’hui la mise en place d’un dispositif de financement moyen-terme en fonds propres avec la société KEPLER CHEUVREUX. Cette solution de financement apporte à DEINOVE la garantie de pouvoir lever jusqu’à 15 millions d’euros sur une durée flexible de 3 ans maximum.

« Dans les conditions actuelles de marché, nous avons estimé que la solution proposée par KEPLER CHEUVREUX nous apportait à la fois la sécurité et la flexibilité nécessaires pour financer nos opérations », déclare Emmanuel Petiot, Directeur Général de DEINOVE. « Avec un montant allant jusqu’à 15 millions d’euros, indépendamment des fluctuations boursières à court terme, nous disposons des marges de manœuvre nécessaires pour poursuivre le développement de nos différents projets ambitieux dans le domaine de la chimie du végétal. »

L’opération de financement est structurée en 4 tranches successives. Chaque tranche garantit à DEINOVE un montant à lever au cours d’une période prédéfinie.
L’émission de la première tranche est intervenue simultanément à la signature du contrat entre DEINOVE et KEPLER CHEUVREUX qui s’est engagé à souscrire au cours des 7 prochains mois un montant égal à 3,5 millions d’euros, soit un nombre total indicatif d’actions DEINOVE égal à environ 500.000 représentant 9,3% du capital actuel de la Société, sous réserve que les conditions définies par les parties soient respectées. 
Le prix d’émission des actions sera fonction du cours de bourse de DEINOVE du moment, diminué d’une décote maximale de 7,5%. Cette décote permet à KEPLER CHEUVREUX d’intervenir en tant qu’intermédiaire financier et garant dans le cadre d’un engagement de prise ferme.
A titre indicatif, dans l’hypothèse d’un financement en fonds propres d’un montant de 3,5 millions d’euros et d’un cours (post décote) de 7 euros , un actionnaire détenant 1% du capital verrait sa participation passer à 0,91% du capital .
Les trois autres tranches seront émises à la discrétion de DEINOVE qui pourra y renoncer en procédant à la résiliation anticipée ou à la suspension du contrat conclu avec KEPLER CHEUVREUX. Ainsi, DEINOVE n’a aucune obligation de mise en place des trois tranches restantes et y fera appel uniquement en cas de besoin et dans le meilleur intérêt de la Société et de ses actionnaires.
Cette ligne de financement met fin au dispositif Paceo® mis en place le 30 octobre 2013.
Venant en complément de la trésorerie existante de DEINOVE et des sources de financement auxquelles elle a accès, ce dispositif permet à la société de renforcer ses perspectives de trésorerie de manière importante et lui procure une visibilité accrue sur son plan de financement.