01.10.2020
  • Le programme clinique du candidat-antibiotique DNV3837 se poursuit, avec le soutien des médecins investigateurs aux Etats-Unis
  • Programme AGIR (Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants) : la 2ème étape clé franchie a généré le versement de 1,5 m€ par Bpifrance
  • Lancement de deux nouveaux actifs de nouvelle génération, dont le premier extrait développé avec Hallstar et issu de la fermentation d’un microorganisme de Deinove
  • Résultat net consolidé : - 4,6 m€ contre – 5,4 m€ au 1er semestre 2019
  • Trésorerie du groupe :
            Solde de +3,2 m€ au 30 juin 2020 vs +1,1 m€ au 31 décembre 2019
            Versement attendu de 2m€ en Octobre : prêts accordés par Bpifrance (prêt innovation R&D) et Société Générale (PGE)

DEINOVE (Euronext Growth Paris : ALDEI), société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l'exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antibiotiques, et le besoin en ingrédients actifs de nouvelle génération au service de la santé, annonce que son Conseil d’administration a arrêté les comptes du 1er semestre 2020.

Charles Woler, Président-Directeur Général de DEINOVE, a déclaré : « Dans le contexte sanitaire et économique incertain qui caractérise l’année 2020, DEINOVE a su maintenir le cap sur le 1er semestre. Notre situation financière s’est améliorée et notre perte opérationnelle a été réduite.

Dans le même temps, nous avons poursuivi nos efforts pour faire avancer les programmes, notamment l’essai clinique du DNV3837 qui a continué de recruter avec le soutien des médecins investigateurs, malgré la situation sanitaire aux États-Unis. Nos programmes de recherche amont (AGIR) ont également progressé, avec le franchissement de la 2ème étape clé, et nous poursuivons nos efforts visant à fournir à l’industrie de nouveaux actifs.

Désormais emmenée par Alexis RIDEAU, notre équipe poursuit résolument son action avec trois objectifs clairs : renforcer la présence de l’entreprise dans l’axe pharmaceutique, générer des revenus à travers des partenariats stratégiques dans l’axe biotechnologique, exceller dans la gestion des projets afin de maîtriser l’ensemble de nos charges et conserver des marges de manœuvre financières. »