19.03.2014
  • Avancées significatives dans le programme DEINOL - titre d’éthanol de 9% (première mondiale) et démarrage d’essais en fermenteurs préindustriels – permises par l’intensification en 2013 des efforts de R&D
  • Montée en puissance du programme DEINOCHEM avec le soutien financier de l’ADEME et du Commissariat général à l’investissement, pour un montant global de 5,9m€, et un nouveau partenariat avec le VTT
  • Perte nette de 3,4 m€ pour l’exercice 2013, à comparer à une perte nette de 2,0 m€ en 2012, cette différence s’expliquant principalement par une hausse de 23% des dépenses opérationnelles, conséquence directe et mécanique de l’accélération du programme DEINOL et du lancement ambitieux de DEINOCHEM, et en ligne avec les prévisions
  • Amélioration de la position financière nette de la Société grâce à l’émission d’actions nouvelles dans le cadre du programme Paceo®, et au 1er versement de l’ADEME de 1,5m€ qui devrait être encaissé d’ici le terme du 1er trimestre 2014 : DEINOVE estime désormais que ses besoins de financement sont couverts environ jusqu’à mi-2015.


DEINOVE (Alternext Paris : ALDEI), société de cleantech qui conçoit et développe de nouveaux standards de production industriels fondés sur l’exploitation des bactéries Déinocoques, annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour l’exercice clos au 31 décembre 2013.
Ces résultats traduisent l’intensification des efforts de R&D de la Société. Le résultat net est une perte de 3,4 millions d’euros (m€). Les dépenses opérationnelles ont progressé de 23% et le Crédit Impôt Recherche (CIR) s’élève à 1,9m€. Contrairement à 2012, la Société n’a pas bénéficié d’éléments particuliers au niveau des résultats financier et exceptionnel.

Avec une position financière nette de +3,1m€ à fin 2013, contre +6,5m€ à fin 2012, la consommation nette de trésorerie s’est donc élevée à 3,4m€. Depuis le début 2014, la Société a encaissé 2,2m€ par l’émission d’actions nouvelles dans le cadre du dispositif Paceo® mis en place fin 2013. S’ajoutera le 1er versement de l’ADEME, de 1,5m€, lié au programme DEINOCHEM, qui devrait être reçu d’ici la fin du 1er trimestre 2014.