28.03.2019
  • Rachat finalisé de DNV3837, antibiotique prometteur pour le traitement des infections gastro-intestinales sévères à Clostridium difficile, dont l'entrée en Phase II est prévue pour mi-2019
  • Démarrage couronné de succès du Programme AGIR : structuration d’une plateforme robotisée d’extraction et de criblage d’activités antibiotiques, réalisation validée par le versement d’1,5 m€ au titre de l’étape-clé 1
  • Lancement commercial du premier ingrédient propriétaire cosmétique : Phyt-N-Resist. Accords de distribution internationaux solides avec Solvay et Univar pour un démarrage des ventes en 2019
  • Lancement d’un actif cosmétique en partenariat avec Greentech et mise en place d’autres accords pour des développements qui démarrent en 2019
  • Développement en cours du prochain actif cosmétique incluant la perspective d’un lancement en 2019
  • Simplification de la structure juridique du groupe : réduction de 4 à 2 entités à la suite (i) de la transmission universelle du patrimoine de DEINOBIOTICS au profit de DEINOVE et (ii) de la fusion absorption de BIOVERTIS par DEINOVE
  • Résultat net 2018 du Groupe : - 8,7 m€ contre - 7,3 m€ en 2017, principalement du fait de l’avancement du programme AGIR et de l’intégration du programme clinique DNV3837.
  • CIR 2017 perçu à hauteur de 2,5 m€ en janvier 2019

 

DEINOVE (Euronext Growth Paris : ALDEI), société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, annonce que son Conseil d’administration a procédé à l’arrêté des comptes annuels 2018.

Charles WOLER, Président du Conseil d’administration de DEINOVE, déclare : « En 2018, nous avons réalisé des avancées significatives dans nos deux grands domaines d’activité. Dans l’antibiothérapie, le programme AGIR progresse comme prévu, avec le développement de la plateforme robotisée d’extraction et de criblage d’activités antibiotiques et la signature de plusieurs partenariats de recherche pour élargir notre potentiel de souches d’intérêt. En parallèle, l’acquisition du DNV3837, composé-antibiotique répondant à un besoin thérapeutique majeur, nous permet de disposer d’un premier candidat au stade de développement clinique et à fort potentiel. Dans le même temps, notre premier ingrédient cosmétique, l’actif anti-âge PHYT-N-RESIST®, est désormais sur le marché, tout comme le premier produit issu de notre collaboration avec Greentech. Je suis fier du travail accompli par nos équipes. »

 « Nous abordons 2019 avec détermination. Nos équipes préparent activement le démarrage de l’essai clinique de Phase II du DNV3837, une nouvelle étape significative. Les avancées technologiques réalisées sont remarquables et nous dotent d’un outil de R&D unique pour explorer tout le potentiel de souches bactériennes rares dans la perspective d’apporter des réponses à l’enjeu de la lutte contre les résistances aux antibiotiques. En parallèle, nous comptons sur le développement de notre portefeuille d’ingrédients bioactifs pour générer des revenus à court terme, » ajoute Emmanuel PETIOT, Directeur général de DEINOVE.

Faits saillants

Le résultat net 2018 du Groupe affiche une perte de 8,7 m€. L’évolution du périmètre du Groupe intervenue au cours de l’exercice, à savoir l’acquisition de BIOVERTIS et de sa filiale MORPHOCHEM, rend difficile la comparaison avec la perte de 7,3 m€ de l’exercice précédent.

La position nette de trésorerie s’élève à +3,9 m€ au 31 décembre 2018. Au cours de l’exercice 2018, le Groupe a levé 8,8 m€ via la ligne de financement en fonds propres Kepler Cheuvreux et surtout grâce à l’augmentation de capital par placement privé réalisée en juin 2018. Postérieurement à la clôture, le Groupe a perçu 2,5 m€ au titre du CIR 2017 et 1,5 m€ pour le 2e versement relatif au soutien du PIA au projet antibiotique AGIR.

Le fonds d’investissement TVM Capital, acteur européen majeur du capital-risque dans le secteur des sciences de la vie, au Canada, aux Etats-Unis et en Europe, est entré au capital de DEINOVE en mai 2018, à la suite de l’acquisition de la société BIOVERTIS, venant ainsi renforcer la structure actionnariale de la Société. TVM Capital a ensuite participé à l’augmentation de capital de juin 2018, consolidant ainsi sa position actionnariale.

Sur le plan opérationnel, les principales avancées ont porté sur :

  • L’avancement du Programme AGIR (Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants) avec la structuration de la plateforme robotisée d’extraction et de criblage des activités antibiotiques qui va permettre une analyse accélérée des souches bactériennes rares de DEINOVE ;
  • L’entrée en portefeuille du composé clinique DNV3837, candidat-antibiotique first-in-class dont le démarrage de l’essai de Phase II est prévu pour mi-2019. Ce composé, ciblant une pathologie sévère en fort développement (infections à Clostridium difficile), représente un avancement significatif du portefeuille produits de DEINOVE ;
  • La mise sur le marché des premiers actifs cosmétiques de DEINOVE, à la fois propriétaire (Phyt-N-Resist®) et en partenariat (Hebelys®, avec Greentech). Les accords de commercialisation mis en place avec Univar et Solvay pour la distribution de Phyt-N-Resist® permettent d’envisager la génération de revenus à court terme.

En 2019, DEINOVE prévoit une montée en puissance de son programme Antibiotiques qui vise à développer un pipeline d’antibiotiques innovants capables de lutter contre les résistances aux antibiotiques. Pour ce faire, DEINOVE renforce ses capacités de criblage, poursuit sa stratégie d’optimisation de molécules et multiplie les contacts avec des partenaires du secteur à même de l’accompagner pour atteindre son objectif.

En parallèle, DEINOVE prépare activement le démarrage de son premier essai clinique, l’essai de Phase II testant le DNV3837 dans les infections à Clostridium difficile. En cas de résultats positifs de cet essai, DEINOVE prévoit d’engager par la suite un essai de Phase III.

DEINOVE poursuit par ailleurs le développement des activités dans les ingrédients bioactifs. L’année 2019 devrait matérialiser les avancées commerciales des ingrédients lancés en 2018, actuellement testés par de nombreuses marques cosmétiques, et voir le lancement de nouveaux ingrédients, en propre comme en partenariat.

DEINOVE est résolument engagée vers le développement d’un panel de composés pour servir ses marchés cibles.