23.03.2017
  • Plusieurs dizaines de souches issues de la collection bactérienne de DEINOVE ont été retenues suite aux résultats positifs d’un criblage mené en collaboration avec le laboratoire Fluofarma.

  • Ces souches démontrent des propriétés anti-oxydantes, anti-inflammatoires, cicatrisantes, et/ou leur activité sur le métabolisme des lipides, offrant ainsi des applications particulièrement prometteuses pour le secteur de la cosmétique, mais également pour ceux de la nutrition et de la santé.

 

Montpellier, le 23 mars 2017 (18h30 CET) - DEINOVE (Alternext Paris : ALDEI), société de biotechnologie qui découvre, développe et produit des composés à haute valeur ajoutée à partir de bactéries rares, notamment du genre Déinocoque, annonce avoir franchi une nouvelle étape dans la structuration de ses activités cosmétiques et disposer désormais d’un catalogue de souches aux propriétés confirmées.

DEINOVE a engagé en 2016 un vaste programme de criblage de sa collection bactérienne afin d’identifier des souches présentant des activités intéressantes et valorisables dans des applications cosmétiques, principalement dans les soins de la peau. Une sélection de 430 souches sauvages a ainsi été criblée par le laboratoire Fluofarma, spécialisé dans les tests cellulaires visant à évaluer l’effet de composés dans différentes applications et notamment en cosmétique.

Les opérations de criblage in vitro ont permis d’identifier avec succès plusieurs dizaines de souches aux propriétés valorisables en cosmétique, ou en nutrition et santé :

  • Des propriétés anti-oxydantes, pour une action anti-âge, fermeté ou anti-UV par exemple,
  • Des propriétés anti-inflammatoires, notamment pour un effet apaisant (pour les peaux sensibles, irritées, ou en cosmétique post-opératoire),
  • Des propriétés cicatrisantes pour les peaux abîmées ou endommagées, pour des applications post-opératoires, pour des actions réparatrices, anti-âge,
  • Une activité sur la lipolyse pour une action amincissante, anticellulite,
  • Une action sur le stockage lipidique qui peut être exploitée pour un effet repulpant et hydratant, etc.

« Ces résultats sont un socle solide pour le développement de nos activités, dans un premier temps dans la cosmétique, peau et cheveux. Ils ont été obtenus grâce au travail réalisé par nos équipes et à notre collaboration avec Fluofarma, un laboratoire expert dans le screening in vitro. Comme nous le pressentions, notre souchier renferme un potentiel exceptionnel. Cela est maintenant pleinement confirmé et nous disposons désormais d’un catalogue de souches aux propriétés identifiées et variées pour alimenter les discussions en cours et ouvrir de nouvelles opportunités de collaboration avec des industriels du secteur, » déclare Emmanuel PETIOT, Directeur général de DEINOVE.